Marc

Age: 49 ans

Que faites vous en dehors du roller ? De la gym pour l'entretien musculaire, de la course à pieds pour le cardio et surtout pour maintenir au mieux la condition physique.

Que faites vous en roller, à quelles randos ou courses avez vous participé ? Diverses courses de la FIC, la One Eleven en Suisse, la première rando en 2007 Bézier/Brétigny, les 24h du Mans, la course du cur (Paris/Courchevel en relais, en 4 jours et 3 nuits)...

Qu'est ce qui vous motive pour ce raid et qu'attendez vous de l'aventure ? C'est avant tout un challenge qui demande une bonne préparation physique. Le roller c'est comme la moto, quand le virus est en vous il est impossible de s'en séparer, on commence par la technique en gymnase et on fini par un raid de 800 km.

La motivation vient avant tout de l'esprit du groupe qui vous porte et vous motive durant ces longs km. La symbiose au sein du groupe est impérative pour la réussite. Il y a des moments d'intenses plaisirs quand toutes les conditions favorables sont là, goudron nickel, bonne météo et pas de bobo... Il y a aussi d'autre moments beaucoup moins enchanteurs lorsque le graton est là sur des dizaines de km et vous détruit les articulations, les nerfs et la motivation...Un novice pourrait penser que rouler comme cela pendant des heures peut devenir insupportable et ennuyeux, et bien pas du tout, les km défilent rapidement au grès des paysages et des villages traversés. Trop conditionné à traverser notre territoire par les autoroutes où on ne voit rien ni personne, ce raid ouvre un autre regard sur notre beau pays avec parfois des rencontres sympathique.

 

Rando 5B